26 février 2021

Le danger des tatouages par le Dr Fabienne Garçon

L’association de consommateur “UFC Que Choisir” tire la sonnette d’alarme concernant les encres utilisées dans les tatouages.

Vingt encres de tatouage parmi les plus utilisées en France ont été analysées par leurs experts: seules cinq répondent aux exigences en la matière. Soit 75 % des produits testés présentant des taux de substances indésirables au-dessus des seuils réglementaires voire à des niveaux très importants.

Nous sommes  tous au courant des réactions locales type eczéma  même  avec  les tatouages éphémères utilisés pour les enfants ; mais peut-être un peu moins de l’aggravation de certaines dermatoses (psoriasis, lichen, sarcoïdose).

Par contre, alors que l’on signale depuis longtemps dans la composition des encres de tatouage  la présence, non seulement de substances allergisantesmais également cancérigènes comme dans les encres noires et rouges (hydrocarbures) ou neurotoxiques (aluminium, cadmium, mercure)  on peut être surpris que rien d’officiel ne se soit effectué. Face à ce constat, l’UFC Que Choisir a saisi la  DGCCRF et l’Agence Nationale de Sécurité du Médicament (ANSM) pour intensifier les contrôles et demander le rappel et les retrait de ces encres identifiées.

Rappelons que les tatouages fluorescents ont été interdits en France (phosphore : cancérigène).

Le détatouage  par laser  ne résout probablement pas ce problème car  il n’est pas anodin et libère dans l’organisme des métaux ou des sous-produits organiques connus pour être toxiques, cancérigènes.

Lorsque l’on sait que parmi les jeunes générations, 1 personne sur 3 a déjà eu recours à un tatouage, que celui-ci est un produit à vie, nous ne pouvons que conseiller aux futurs candidats à cette pratique de bien se renseigner sur la composition des encres utilisées auprès du professionnel. 

Lire nos dernières actualités

Tout voir
Protéines : priorité au végétal – Préserver sa santé, protéger la planète – Dr Lylian Le Goff et Claude Aubert
Il est aujourd’hui essentiel de réduire notre consommation de viande afin de protéger notre santé et la planè ...
“L’éco-anxiété – Vivre sereinement dans un monde abîmé” par la Dre Alice Desbiolles
Un malaise nouveau s’est emparé d’une partie de notre civilisation Nombreux sont nos concitoyens à éprouver un ...
Stimuler sa fertilité, c’est parti ! – Isabelle Doumenc
Naturopathe et membre de l’ASEF, Isabelle Doumenc a publié fin 2019 un nouvel ouvrage sur les moyens pour opti ...