27 septembre 2019

Pesticides à proximité des habitations: donnez votre avis!

 

 

Depuis le 9 Septembre 2019,  une consultation publique est en ligne sur le site du Ministère de la Transition Écologique et Solidaire.

Celle-ci porte sur deux projets de texte (décret et arrêté) visant à établir des distances minimales entre zones d’épandage et zones d’habitation.

Ces “zones d’exclusion” ont pour objectif de préserver la santé des  personnes résidant à proximité de parcelles traitées avec des produits phytosanitaires.

Les distances minimales entre zones d’épandage et zones d’habitation annoncées par le gouvernement sont les suivantes:

–  5 mètres pour les cultures basses,

– 10 mètres pour les cultures hautes et les substances dangereuses.

A savoir que ces distances ne sont que la copie d’une modélisation sur la dispersion des pesticides datant des années 1980. Aucune étude sur des distances supérieures à celles proposées n’a été menée.

Les distances minimales actuellement proposées par le gouvernement nous paraissent ridicules. Sachant qu’un agriculteur  doit se protéger avec un scaphandre lors de l’utilisation des pesticides, un enfant jouant à moins de 10 mètres, lui ne craindrait rien?

Depuis des années, l’ASEF  oeuvre, avec d’autres associations, afin d’obtenir des mesures de protection des populations exposées aux pesticides. Doucement, cette pression génère des changements. Néanmoins, les distances minimales entre zones d’épandage et zone d’habitation qui sont proposées par le gouvernement sont bien loin de nos attentes.

A ce titre, l’ASEF demandes des mesures afin de préserver la santé des riverains . Le document complet est en téléchargement gratuit sur notre site internet (voir lien en bas de page).

Ce que nous vous invitons à faire:

 

– Téléchargez gratuitement nos demandes de mesures pour la préservation de la santé des riverains

– Participer à la consultation publique sur le site du Ministère de la Transition Ecologique et Solidaire: http://www.consultations-publiques.developpement-durable.gouv.fr/consultation-publique-sur-un-projet-de-decret-et-a2032.html

ATTENTION ! Vous n’avez que jusqu’au 1 er octobre 2019 !

Il ne sera ensuite plus possible de donner son avis.  Vous pouvez vous inspirer de notre argumentaire ci-dessous, toutefois il est important de noter que les copier-coller ne seront pas pris en compte par le gouvernement. Veillez donc à personnaliser votre commentaire.