Fondée en 2008 par le Dr Pierre Souvet, Cardiologue, et le Dr Patrice Halimi, Chirurgien-Pédiatre,
l’Association Santé Environnement France (ASEF), composée exclusivement de professionnels de santé, a pour objectif d’informer sur l’impact des polluants sur la santé, et surtout de donner des conseils pour les éviter.

Reconnue d’intérêt général, l’association travaille sur tous les sujets en lien avec la santé et l’environnement.

Dans cette démarche d’information, l’ASEF réalise des enquêtes, organise des conférences, publie des petits guides santé et répertorie toute l’actu santé-environnement sur son site internet : www.asef-asso.fr.

L’ASEF est reconnue d’intérêt général et agréée 1% for the Planet.

Le mot de notre Président : "Prévenir plutôt que guérir !"

« Pourquoi consacrer autant de temps à une simple association? C’est une question qu’on nous a beaucoup posée ! Mais à vrai dire, il nous semblait que nous n’avions pas vraiment le choix !

Lorsque nous avons créé l’Association Santé Environnement France il y a plus de huit ans avec mon confrère et ami, le Dr Patrice Halimi, nous avions un seul objectif : prévenir plutôt que guérir. Trop d’asthmes, trop de cas de stérilité, trop de cancers, et malheureusement trop de jeunes. Nous voulions anticiper. Nous étions alors les premiers à nous saisir de ces questions de santé-environnement.

Jusque-là, les toxicologues s’intéressaient aux doses, aux molécules, aux polluants, mais pas à la vie quotidienne des gens. Lorsqu’on parlait de formaldéhyde, de bisphénol A, de dioxyde d’azote, on ressortait toujours la fameuse dose journalière admissible selon laquelle, si vous absorbez moins de tant de microgrammes, c’est bon vous ne risquez rien…. Ah oui, vraiment ? Mais si on absorbe tout cela en même temps, au cours d’une même journée? Si on est un bébé de 6 mois, cette dose a-t-elle le même effet que sur un homme de 50 ans? Il est évident que le cocktail de polluants auquel nous sommes exposés n’aura pas forcément le même effet sur vous, sur votre voisin ou encore sur moi. Cela va dépendre de plusieurs paramètres, parmi lesquels le profil génétique, cependant de plus en plus d’études scientifiques affichent des résultats inquiétants par rapport à la multiplication des polluants.

En tant que médecins de terrains, nous voulions donc prévenir nos patients, que certains produits leur faisaient parfois prendre des risques qu’ils ignoraient et qu’ils auraient pourtant pu éviter aisément. Pour prévenir les maladies chroniques, la première chose que l’on peut faire, c’est de s’informer. Alors, aidez-nous à faire circuler l’info, car la connaissance, c’est le début de la liberté ! »

Dr Pierre Souvet,
Président de l’ASEF

Le Dr Pierre Souvet

  • Nos professionnels de santé

    Découvrez les membres fondateurs de l’ASEF et les Présidents des antennes locales !

    En savoir plus
  • Nos salariés

    Découvrez notre équipe de salariées qui s’occupe de l’ASEF au quotidien !

    En savoir +
  • Nos actions

    Découvrez ce que l’ASEF fait au quotidien depuis sa création en 2008 !

    En savoir +

Nos dernières actualités

Tout voir
Sous le signe de l’air !
La journée nationale de la qualité de l’air a été organisée le 20 septembre Et dans le cadre de cette journée, ...
Le débrief de l’ASEF du 14 juin 2018
Bonjour à tous, Pour commencer ce débrief, faisons tout d’abord un petit tour de nos activités du moment La s ...
Dr Pierre Souvet, Président de l’ASEF sur le site web « Atlantico »
Le 07 juin dernier, notre Président, le Docteur Pierre Souvet, livrait son expertise auprès du média "Atlantic ...
Dr Thomas Bourdrel, membre de l’ASEF dans « Le Parisien »
Le 08 juin, le Docteur Thomas Bourdrel, membre de l'Association Santé Environnement France, répondait dans le ...