Communiqué de presse - Du Bisphénol A dans les supermarchés

  • Le Dr Souvet, Président de l'ASEF, interviewé dans l'émission On n'est pas des pigeons, sur les emballages alimentaires

Il est un peu la star des Perturbateurs endocriniens (comprenez Perturbateurs hormonaux) : le Bisphénol A (BPA). Très médiatisé, notamment en raison de sa présence dans les biberons, il a fini en janvier 2015 par être interdit dans tous les contenants alimentaires commercialisés sur le sol français. Une enquête de l’Association Santé Environnement France réalisé en collaboration avec les équipes de l’émission « On n’est plus des Pigeons » sur France 4 révèle que cela ne serait pas toujours respecté… Eclairages.

Canettes et conserves. Deux canettes de boissons et deux boîtes de conserves contenant des haricots blancs ont été analysés en laboratoire. Dans une des canettes, du Bisphénol A et du Bisphénol F ont été retrouvé. L’une des boîtes de haricots blancs contenait du Bisphénol A et du S. « Certes, il s’agit de très faibles doses (inférieures à 1 microgramme par litre) et les essais ayant été fait sur un échantillon faible, nous ne pouvons extrapoler. Néanmoins nous sommes surpris d’avoir trouvé du BPA dans des boîtes vendues dans le commerce plus d’un an après son interdiction » commente le Dr Pierre Souvet, Président de l’Association Santé Environnement France.

La période fait le poison. Les Bisphénols F et S sont eux, encore autorisés. Mais, ce qu’on en sait n’est pas très rassurant. Eux aussi pourrait perturber nos hormones et ce même à faibles doses. En effet, le problème avec les Perturbateurs Hormonaux, c’est que ce n’est pas la dose qui fait le poison mais la période de la vie à laquelle on l’ingère. « Les doses présentes dans les produits sont faibles, mais elles n’auront pas le même effet sur les personnes, suivant l’âge, le sexe, le profil génétique, le type de produits, la fréquence ou la durée de l’exposition. On sait qu’un fœtus porté par une femme enceinte sera beaucoup plus sensible à ces produits qu’un homme de 50 ans… » explique le Dr Patrice Halimi, Chirurgien-Pédiatre à Aix-en-Provence et Secrétaire Général de l’Association Santé Environnement France. Si vous êtes enceinte, prenez garde aux haricots blancs et aux sodas !

Des biberons sains. Bonne nouvelle cependant du côté des biberons. Sur 6 biberons testés, aucun n’a révélé de Bisphénol A, F ou S dans sa composition. « C’est une bonne nouvelle pour les jeunes parents ! Néanmoins, nous conseillons de privilégier tant que c’est possible les biberons en verre si vous chauffez l’eau » conclut le Dr Pierre Souvet Président de l’ASEF.

Contact presse: Ludivine Ferrer (ludivine.ferrer@asef-asso.fr) – 04 88 05 36 15 

L’Association Santé Environnement France, composée exclusivement de professionnels de santé, est devenue incontournable sur les questions de santé-environnement. Elle travaille particulièrement sur la santé du bébé et de la femme enceinte et ce, en collaboration avec plusieurs maternités.

Lire nos dernières actualités

Les brèves de l’ASEF du 21 septembre 2018
Bonjour à tous, Nous vous annonçons que dorénavant le « débrief » devient « les brèves de l’ASEF » qui repren ...
Communiqué de Presse: 19 septembre 2018 – 4ème Journée de la Qualité de l’Air – Le cri des médecins
La pollution de l’air est la troisième cause de mortalité en France après le tabac et l’alcool On estime que c ...
L’Assemblée nationale a voté l’interdiction des plastiques dans les cantines scolaires, l’ASEF salue cette décision
Le 14 septembre, l'Assemblée Nationale a voté l'amendement interdisant les plastiques dans les cantines au plu ...