A+ R A-

L’aluminium altèrerait la qualité du sperme

Écrit par J.Maherou Créé le jeudi 30 octobre 2014 09:35

Neurotoxique, l’aluminium est un métal qui est également accusé de jouer un rôle dans l’apparition du cancer du sein. Jusque-là, il n’était pas considéré comme perturbateur endocrinien. Mais voilà une étude qui pourrait bien le mettre dans la longue liste des polluants entrainant des troubles de la reproduction…

 

L’aluminium est présent partout dans notre quotidien : aliments, ustensiles de cuisine, boites de conserve, cosmétiques, et même dans les vaccins ! Pourtant ce métal n’apporte rien à notre organisme. Au contraire, certains scientifiques le mettent en cause dans certaines pathologies comme la maladie d’Alzheimer, le cancer du sein ou la myofasciite à macrophages. Des chercheurs ont voulu savoir si l’aluminium faisait partie des facteurs environnementaux responsables de la diminution de la qualité du sperme observée au cours de ces dernières années. En effet, en 2012, une étude française a révélé qu’en 17 ans, la concentration du sperme (millions de spermatozoïdes par millilitre de sperme) a diminué 32,2 % et de manière continue, soit de 1,9 % par an !

Pour ce faire, ils ont déterminé la concentration d’aluminium dans le sperme grâce à une analyse par microscopie à fluorescence chez 62 patients divisés en deux groupes. Le premier était composé d’hommes ayant moins de 39 millions de spermatozoïdes par éjaculat et l'autre d’hommes ayant plus de 39 millions de spermatozoïdes par éjaculat. Les auteurs ont ainsi constaté que les hommes du premier groupe avaient un taux d'aluminium de 478mg par litre de sperme alors que ceux du deuxième groupe n’en avaient « que » 306 mg par litre.

Si l’étude ne démontre pas le caractère perturbateur endocrinien de l’aluminium, on peut tout de même s’interroger sur le rôle de ce polluant sur la reproduction. D’autres travaux seront peut-être effectués pour aller plus loin. En attendant, évitez au maximum l’aluminium... Comment ? Voici nos conseils :

- Jetez les ustensiles de cuisine en aluminium et remplacez-les par des casseroles et poêles en acier inoxydable.

- Privilégiez les bocaux en verre pour la conservation de vos aliments, notamment les laits pour nourrissons.

- Pour les canettes, vérifiez la DLUO (Date limite d’utilisation optimale) car plus le liquide reste dans la canette, plus le risque de contamination est élevé.

- Pour vos papillotes, préférez le papier sulfurisé au papier aluminium.

- Lisez les étiquettes et bannissez les aliments contenant des additifs alimentaires contenant de l’aluminium

- N’utilisez pas d’anti-transpirant contenant des sels d’aluminium.

- Evitez les anti-acides ou n’utilisez les qu’occasionnellement.


 

Références bibliographiques: J.P. Klein, M. Mold, L. Mery, M. Cottier , C. Exley, Aluminum content of human semen: Implications for semen quality, J.Reprotox.2014.10.01

Pour en savoir plus, vous pouvez consulter nos synthèses scientifiques sur ces problématiques

Devenez Fan !

Twittez avec nous !