A+ R A-

Janvier 2013 - Les ados au téléphone: l'enquête d'une association de médecins

Écrit par L. Ferrer Créé le mercredi 23 janvier 2013 10:54

cartepostalekitmainlibre

A l’automne dernier, une association de médecins a réalisé une campagne de sensibilisation dans les lycées de Provence sur les risques liés à la téléphonie mobile. Aujourd’hui, l’Association Santé Environnement France fait le bilan et propose à tous ceux qui le souhaitent des cours de rattrapage pour adopter le « Smart phoning » (comprenez le « téléphoner intelligent »)….

L’ado-connecté. Avec le soutien du Conseil Régional PACA, l’antenne Provence de l’Association Santé Environnement France, a réalisé une grande campagne de sensibilisation pour apprendre à « téléphoner intelligent ». « A la consultation, nous constatons que les ados sont de plus en plus accrocs à leur téléphone. Certains vont jusqu’à envoyer des textos pendant qu’on les ausculte ! Certains parents nous disent que leurs ados dorment avec le téléphone sous l’oreiller pour ne pas rater un texto ! Nous avons voulu faire quelque chose pour les alerter sur les risques» explique le Dr Pierre Souvet, Président de l’ASEF. L’objectif était donc de donner quelques conseils simples aux adolescents tels que « privilégier les SMS », « utiliser un kit main libre » ou encore « ne pas mettre son portable sous son oreiller ».

L’enquête. Dans le cadre de cette opération, chaque lycée et centre de formation a reçu deux posters récapitulant les 6 conseils du « Smart phoning » et dans une douzaine d’entre eux une journée d’ateliers de sensibilisation a été organisés. Ces ateliers ont permis de relever les pratiques d’environ 600 adolescents avec leur téléphone mobile. On y apprend par exemple que deux tiers des jeunes interrogés ont eu leur portable avant leur 14 ans, qu’un bon tiers téléphone plus d’une demi-heure par jour et que 75% d’entre eux le mettent sous leur oreiller la nuit ! « Plus de deux tiers des lycéens interrogés ont vaguement entendu parler des risques mais ils ne savent pas comment faire pour se protéger » note Sarah Norest, chargée d’animation de l’association. « Cette enquête nous a permis d’adapter nos conseils ! Nous parlions beaucoup des risques du portable dans les poches, mais nous nous sommes aperçus que beaucoup de jeunes filles le rangent non pas dans leur poche….. mais dans leur soutien-gorge ! ». Pour consulter les résultats détaillés, vous pouvez cliquer ici. 

Le « Smart Phoning ». A l’issu des ateliers, 80% des élèves se sont dit prêts à utiliser un kit main libre. Deux tiers ont même affirmé qu’ils allaient parler des risques du mobile autour d’eux ! Devant le succès de cette campagne, l’association souhaite continuer son action. Dans ce but, elle propose à chacun et surtout aux plus jeunes de s’engager à respecter les 6 conseils du pack « Smart phoning ». L’association a choisi Armelle, une étudiante de 20 ans, pour illustrer ces conseils…. En échange de votre engagement symbolique, vous recevrez un fond d’écran et un lot de cartes postales (sous conditions) pour vous rappeler les gestes qui sauvent au téléphone... Alors, comme Armelle, adoptez vite le pack « Smart Phoning » en cliquant ici !

L’association a également réalisé une parodie de publicité visant à promouvoir son pack « Smart Phoning » auprès des jeunes, vous pouvez la visionner en cliquant ici.

Contact presse: Ludivine Ferrer (Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. ) ou Sarah Norest (Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. ) - 04 88 05 36 15

L'Association Santé Environnement France, qui rassemble aujourd'hui près de 2 500 médecins en France, travaille tout particulièrement sur la question des ondes électromagnétiques. Après avoir participé au Grenelle des Ondes en 2009, l’Association s’est beaucoup investie sur le terrain et a notamment mené une enquête auprès des riverains d’antennes relais. En septembre dernier, le Dr Halimi, Secrétaire Général de l’ASEF, avait lancé un appel à tous les sénateurs et députés français pour leur demander de proposer une loi sur l’implantation des antennes relais. Un appel signé par plus de 3 000 personnes, dont un sénateur et un député!

 

Devenez Fan !

Twittez avec nous !