A+ R A-

Nos communiqués de presse

CP - Journée mondiale de la santé : à taaaabbblllee !

Écrit par L. Ferrer / Créé le vendredi 3 avril 2015

 

Mardi prochain, c’est la journée mondiale de la santé, et cette année, elle sera dédiée à la sécurité sanitaire des aliments. L’occasion pour les médecins de l’Association Santé Environnement France de rappeler quelques fondamentaux.

« On ne peut plus rien manger ! ». Ces dernières années, les scandales alimentaires se sont multipliés. Du poulets aux hormones en passant par la vache folle ou aux poissons au mercure, jusqu’aux fameuses lasagnes au cheval – qui si elles ne posaient pas de problème d’intoxication, posait quand même sérieusement la question de traçabilité des produits que nous consommons. « Nourrir, c’est d’abord faire du bien, partager, aider à grandir… Mais, c’est devenu aussi, d’une certaine façon, prendre le risque d’empoisonner, de nuire à la santé, notamment à celle de ceux que l’on aime » commente le Dr Patrice Halimi, Secrétaire Général de l'ASEF qui vient de publier "La Grande Détox: comment éviter les poisons du quotidien" aux éditions Calman-Levy (1) –dont le chapitre 5 est consacré à l’alimentation.

Quels sont les risques ? Les pollutions sont telles que les recommandations alimentaires, notamment pour les femmes enceintes, sont obligées d’en tenir compte. « Pour les femmes enceintes, on recommande de manger du poisson au maximum deux fois par semaine et de varier les espèces. Certains acides gras sont indispensables au développement du fœtus, mais les métaux lourds et autres polluants présents dans le poisson peuvent aussi l’altérer si la future maman en mange en trop grande quantité, nous sommes donc obligés d’adapter nos recommandations en tenant compte de la balance bénéfice/risques » explique le Dr Halimi. Même les aliments réputés « bons pour la santé » peuvent être pollués comme c’est le cas des fruits et légumes – qui véhiculent, eux des pesticides.

Mais alors, que faire ? Malgré tout, il nous faut bien manger – c’est un petit peu un incontournable. Alors comment faire pour manger le moins pollué possible ? Dans son livre le Dr Halimi recommande des conseils simples : * privilégiez les fruits et légumes produits localement et portant un label « Bio » si possible – si cela n’est pas possible peler ses légumes et ses fruits ; * ne dépassez pas les 300 grammes de viande rouge par semaine, tout en veillant à ce qu’elle provienne d’une boucherie artisanale ; * au rayon poisson, évitez le panga et, si possible, les poissons d’élevage non « Bio » ; * limitez au maximum les plats et gâteaux industriels ; *et surtout cuisinez !!!!

(1) La Grande Détox: comment éviter les polluants du quotidien", Calman-Levy, Mars 2015

Contact presse: Ludivine Ferrer 04 88 05 36 15 ou Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

L'Association Santé Environnement France, qui rassemble aujourd'hui près de 2 500 médecins en France, est devenue incontournable sur les questions de santé-environnement. Elle travaille sur tous les sujets en lien avec la santé et l'environnement: qualité de l'air, ondes électromagnétiques, biodiversité, alimentation, etc. Dans sa démarche d'information, l'ASEF publie des petits guides bio-thématiques à télécharger gratuitement sur son site Internet www.asef-asso.fr. Elle en a notamment publié un sur l’alimentation.

 

Interrogez-nous !

Devenez Fan!

Twittez avec nous!

Partenaires