A+ R A-

Le téléphone tueur de spermatozoïdes

Écrit par J.Maherou Créé le vendredi 26 février 2016 09:00

Mettre le téléphone dans la poche, ces messieurs sont nombreux à le faire. Pourtant, ce geste banal pourrait bien altérer leurs capacités à se reproduire. Une étude vient encore une fois de le démontrer : les ondes électromagnétiques et la chaleur qu’émettent les téléphones portables altèrent la qualité des spermatozoïdes.

 

Aujourd’hui, de plus en plus de couples rencontrent des difficultés à avoir des enfants. Dans 30% des cas, il s’agit d’infertilité masculine. Une étude publiée en 2012 avait révélé qu’en 17 ans, la concentration du sperme a diminué de 32,2 % et de manière continue, soit de 1,9 % par an. De nombreux facteurs peuvent être à l’origine de ce phénomène, mais d’après une nouvelle étude israélienne, le téléphone portable pourrait y jouer un rôle. Les chercheurs ont analysé le sperme de 106 hommes âgés en moyenne de 35 ans. En parallèle, ils les ont interrogés sur la fréquence à laquelle ils utilisaient leur téléphone. Résultats : 60,9% de ceux qui passaient plus d'une heure au téléphone avaient une concentration anormale de sperme, contre 35,7% pour ceux qui l'utilisaient moins d'une heure. Par ailleurs, parmi les hommes ayant déclaré tenir leurs téléphones à moins de 50 cm de l'aine (partie du corps située à la jonction du tronc et de la cuisse), 47,1% avaient une concentration anormale de sperme contre 11,1% pour ceux qui le tenaient plus loin. Enfin, l’étude a montré que téléphoner pendant la charge tout en fumant aggravait encore plus les choses.

Les travaux doivent se poursuivre sur un plus grand nombre d’échantillon. En attendant, messieurs, si vous tenez à avoir une descendance, ne rangez pas votre téléphone portable dans votre poche, et utilisez un kit main libre lors de vos appels téléphoniques. Pour plus de conseils pour se protéger des ondes, cliquez ici !

 


 Références bibliographiques :

Zilberlicht A, Wiener-Megnazi Z, Sheinfeld Y, Grach B, Lahav-Baratz S, Dirnfeld M., Habits of cell phone usage and sperm quality - does it warrant attention? Reprod Biomed Online. 2015 Sep;31(3):421-6.

Pour en savoir plus, vous pouvez consulter nos synthèses scientifiques sur la téléphonie

Soutenez-nous !

Interrogez-nous !

Devenez Fan !

Twittez avec nous !