A+ R A-

Produits d’hygiène pour bébés : des substances toxiques partout

Écrit par J.Maherou Créé le lundi 15 février 2016 10:54

Devenir parents, c’est toujours un peu stressant. Et cela le devient d’autant plus avec ce que devient de découvrir l’association WECF : la majorité des cosmétiques utilisés en France pour la toilette des bébés contiennent des substances toxiques. Heureusement, nous pouvons toujours y échapper et on vous dit comment.

 

L’organisation non gouvernementale Women in Europe for a Common Future (WECF) a passé au peigne fin 341 produits cosmétiques pour bébés (shampoings, lotions, laits nettoyants, lingettes) vendus en France pendant l’été 2015 dans les pharmacies, parapharmacies, supermarchés et magasins biologiques. L’association a constaté que parmi ces produits, 299 sont composés d’ingrédients « à risque élevé » selon les critères des autorités sanitaires de l’Union européenne (comité scientifique pour la sécurité des consommateurs, SCCS) et française (Agence nationale de sécurité du médicament, ANSM). Il s’agit principalement du méthylisothiazolinone, un conservateur ayant remplacé le parabène mais étant allergisant, le phénoxyethanol, un autre conservateur toxique pour le foie et le sang, et des parfums pouvant avoir des propriétés allergisantes. WECF demande d’ailleurs l’interdiction de ces trois ingrédients dans tous les cosmétiques destinés aux enfants de moins de trois ans Quatre substances à « risque modéré » ont également été retrouvées dans 181 produits : l’EDTA, des sulfates (laureth et lauryl sulfate), potentiellement irritants, des huiles minérales, issues de la chimie du pétrole et des nanoparticules dont les effets ne sont pas encore très bien connus. Les lingettes pour bébé sont particulièrement concernées par ces substances, et surtout le phénoxyethanol. D’ailleurs, en 2012, l’Ansm avait pointé du doigt cette substance et avait demandé aux fabricants de ne plus utiliser le phénoxyéthanol dans les produits cosmétiques destinés au siège, et de réduire la concentration en phénoxyéthanol à 0,4 % dans tous les autres produits. Visiblement, cette recommandation n’a pas été suivie.

Les bébés sont à un stade de leur vie où ils sont très vulnérables à toutes substances chimiques. D’après WECF, leur peau n’est pas encore protégée par le film hydrolipidique qui met les cellules à l’abri des influences extérieures. Elle est aussi plus perméable que celle de l’adulte, car les cellules de l’épiderme ne sont pas encore suffisamment soudées les unes aux autres.

Alors comment faire pour ne pas exposer bébé à toutes ces substances ? Pour changer ses fesses, nous vous conseillons d’opter tout simplement pour du liniment oléo-calcaire composé d’huile d’olive et d’eau de chaux... une méthode approuvée depuis des décennies ! Pour hydrater sa peau, rien de tel que les produits naturels comme le beurre de karité ou l’huile d’amande douce. Vous pouvez également avoir recours aux produits écolabellisés qui certifient l’absence de toxiques.

Pour en plus de conseils pratiques pour préserver bébé, nous vous conseillons de télécharger gratuitement notre "Petit guide santé du Bio-Bébé" en cliquant ici

Pour en savoir plus, vous pouvez consulter nos synthèses scientifiques sur l'enfant

Devenez Fan !

Twittez avec nous !