A+ R A-

Les sodas favorisent la graisse abdominale

Écrit par J.Maherou Créé le jeudi 14 janvier 2016 10:07

Si les sodas sont à éviter, ce n’est pas seulement pour garder la ligne. Des chercheurs américains ont montré que, consommés tous les jours, ils peuvent augmenter la graisse abdominale, une graisse associée au diabète sucré et aux maladies cardiovasculaires. Raison de plus pour rester à l’eau !

 

Pour mener leur expérience, les scientifiques se sont servis des données issues d’une autre étude appelée Framingham, qui s'intéresse aux facteurs de risques associés aux maladies cardiovasculaires. La cohorte incluait 1 003 participants, de 45 ans en moyenne, ayant répondu à des questions sur leurs habitudes alimentaires, notamment leur consommation de sodas sucrés ou light. Ils ont alors été classés dans 4 catégories : les non buveurs, ceux qui en boivent une fois par mois ou moins d'une fois par semaine, ceux qui en boivent une fois par semaine ou plus et les buveurs quotidiens. Leur masse graisseuse a ensuite été mesurée en début et fin de recherche par scanner.

Après 6 ans de suivi, les chercheurs ont constaté que, avec l’âge, la graisse viscérale s’accumule chez tous les participants, qu’ils boivent des sodas ou pas. Mais ce qui est intéressant, c’est qu’ils ont aussi remarqué que plus la consommation de sodas est fréquente, plus le volume de graisse abdominale (ou viscérale) augmente :

- + 658 cm3 chez les non-buveurs

- + 649 cm3 chez les buveurs occasionnels (une fois par mois ou moins d'une fois par semaine),

- + 707 cm3 chez les buveurs hebdomadaires (une ou plusieurs fois par semaine)

- + 852 cm3 chez les consommateurs quotidiens (un ou plusieurs par jour)

Cette graisse est plus profonde que la graisse sous-cutanée, elle vient entourer les organes tels que le foie, le pancréas et les intestins. En affectant le fonctionnement hormonal et la résistance du corps à l'insuline, elle augmente le risque de diabète de type 2 et les maladies cardiaques.

En revanche, aucun lien n'a été trouvé entre la consommation de sodas light et l'augmentation de graisse abdominale.

Ce n’est pas pour autant que vous devez vous ruer dessus. Ces boissons contiennent de l’aspartame, suspecté d’être toxique pour la santé. Les sodas doivent donc être consommés de façon occasionnelle uniquement.


 Références bibliographiques :

Ma J, McKeown NM, Hwang SJ, Hoffman U, Jacques PF, Fox CS., Sugar-Sweetened Beverage Consumption is Associated With Change of Visceral Adipose Tissue Over 6 Years ofFollow-Up. Circulation. 2016 Jan 11.

Pour en savoir plus, vous pouvez consulter nos synthèses scientifiques sur l'alimentation

Devenez Fan !

Twittez avec nous !