A+ R A-

Mon alimentation

Comment lutter contre le gaspillage alimentaire?

Écrit par J. Maherou Créé le mercredi 16 octobre 2013 07:36

gaspillage assietteAujourd’hui, c’est la première journée nationale de lutte contre le gaspillage alimentaire, une des principales mesures du Pacte National « anti-gaspi » pris par l’État en juin dernier. En France, plus de sept millions de tonnes de déchets alimentaires sont jetés tout au long de la chaîne alimentaire. Cette journée, c’est donc l’occasion de revenir sur les causes et les conséquences de ce problème mais aussi et surtout de rappeler qu’en adoptant des gestes simples, nous pouvons tous limiter le gaspillage alimentaire.

 

Fruits, yaourts, viandes, fromages, œufs, pains, légumes, pâtisseries… beaucoup d’entre nous réagissent de la même façon une fois la date de péremption de ces produits passée : on jette. En moyenne, chaque Français jette 20 kg à 30 kg de déchets alimentaires chaque année, dont 7 kg de produits non consommés encore emballés ! Cela correspond à 400 à 500 euros par foyer. Mais les Français ne sont pas les seuls à gaspiller. Nos voisins belges jettent l’équivalent de 174 euros de nourriture à la poubelle chaque année, et les Britanniques seraient les champions puisqu’ils jettent entre 30 % à 40 % de toutes les denrées achetées ou cultivées chaque année.

banane poubelle

Selon le Fonds des Nations unies pour l'alimentation (FAO), dans le monde, environ 1,3 milliard de tonnes de nourriture sont gaspillées chaque année - soit un tiers des aliments produits! Un rapport plus pessimiste de l'Institution of Mechanical Engineers estime même que la moitié de la nourriture produite dans le monde est jetée au lieu d’être consommée. Un problème qui concerne chaque maillon de la chaine alimentaire : du producteur au consommateur en passant par le distributeur.

Face à ce constat alarmant, le Parlement Européen a adopté, le 19 janvier 2012, une résolution demandant des mesures urgentes pour réduire de moitié le gaspillage alimentaire d'ici à 2025. Parmi les mesures proposées : déclarer 2014 "année européenne de lutte contre le gaspillage alimentaire", réaliser des campagnes de sensibilisation auprès des écoliers, améliorer les étiquetages et emballages et en particulier l'information sur les températures de réfrigération, promouvoir les produits locaux et la redistribution des invendus aux personnes démunies.

 

Qui gaspille le plus ?


restaurationFace au manque de données dans la répartition du gaspillage entre les différents acteurs de notre alimentation, le Ministère de l’alimentation a réalisé une étude sur le gaspillage alimentaire en restauration collective, commerciale et dans la distribution. Les résultats, parus en janvier 2012, sont étonnants : les restaurants traditionnels et gastronomiques sont les plus gros gaspilleurs, avec 230 g de denrées gaspillées par personne et par repas, beaucoup plus que les cantines. En cause : la difficulté à estimer les commandes en amont et à gérer les stocks, les minima de commandes imposés par certains fournisseurs, les règles strictes de sécurité sanitaire et la manière de cuisiner (déchets). Arrive ensuite la restauration collective avec 167 g de pertes par repas et par personne. Cela inclus notamment les établissements de santé et médico-sociaux qui sont confrontés à des difficultés particulières : grande variété des profils nutritionnels à satisfaire, peu de temps pour se restaurer et difficultés des patients pour se nourrir.

Côté restauration scolaire, les meilleurs élèves sont les écoles primaires. Au collège et au lycée, on surévalue souvent les quantités à préparer, et on peine à satisfaire des convives aux préférences variées et qui manquent souvent de temps pour déjeuner.

Enfin, contrairement à ce que l’on pourrait penser, les restaurants d’entreprise gaspillent moins (125g par personne et par repas).

Pour en savoir plus sur cette étude, téléchargez le rapport final du Ministère de l’alimentation.

 

Les causes du gaspillage alimentaire


restauration collective

Notre société ayant évolué, notre rythme de vie et notre alimentation ont changé depuis quelques décennies. Plus pressé et moins attentif, le consommateur interprète souvent mal les dates de consommation et ne se préoccupe pas de l’organisation de son réfrigérateur. Mais il n’est pas le seul fautif. Les campagnes promotionnelles des grandes surfaces sont souvent attractives mais le consommateur n’évalue pas bien si elles sont adaptées à sa consommation personnelle.

 

Enfin, comme l’a montré l’étude du ministère de l’alimentation, la restauration collective a sa part de responsabilité car elle ne prend pas assez en compte les besoins de ses utilisateurs. Trop pleines, les assiettes des cantines finissent régulièrement au fond de la poubelle ! La qualité des plats peut aussi être remise en question… Si les sociétés de restauration collectives fournissaient des plats de meilleurs qualités peut être ne finiraient-ils pas au fond de nos poubelles ?

 

Les conséquences du gaspillage alimentaire


pain raciEn plus d’avoir un impact sur le budget des ménages, le gaspillage engendre aussi des problématiques sanitaires, sociales et environnementales. Par exemple, aux Etats-Unis, le gaspillage alimentaire représente plus du quart de la consommation totale d’eau douce et représente l’équivalent d'environ 300 millions de barils de pétrole par an. Pour les élus européens, la lutte contre le gaspillage alimentaire est un impératif économique et environnemental car les montagnes de nourriture non consommée contribuent fortement au réchauffement climatique.

 

Des solutions pour lutter contre le gaspillage alimentaire


Eviter le gaspillage alimentaire et réduire les déchets, c’est possible, en adoptant voici quelques gestes simples:

• Acheter des quantités adaptées,

• Examiner les dates de péremption,

• Respecter la chaîne du froid,frigo

• Ranger logiquement les aliments au réfrigérateur et le nettoyer régulièrement. Pour quelques astuces, cliquez ici!

• Cuisiner les restes. Pour des idées de recettes "anti-gaspi" faciles à réaliser, cliquez ici !

• Pratiquer le compost,

• Préférer les fruits et les légumes de saisons …

Mais la lutte contre le gaspillage passe aussi par une sensibilisation accrue des différents acteurs de la chaine alimentaire : incitation à donner aux associations caritatives, adapter les portions aux besoins des consommateurs, informer les gens sur les bonnes pratiques, etc.

 

Le Pacte National de lutte contre le gaspillage alimentaire


Anti-gaspi-alimentaireDiviser par deux le gaspillage alimentaire d'ici à 2025, c'est l'objectif que s’est fixé le gouvernement français à travers le pacte national de lutte contre le gaspillage alimentaire. Signé par Guillaume Garot, le ministre délégué à l'Agroalimentaire, et tous les acteurs de la chaîne alimentaire, ce plan comprend 11 mesures destinées à "enclencher une dynamique" auprès de l’ensemble de ces acteurs. La journée nationale de lutte contre le gaspillage est l’une des mesures de ce pacte. À cette occasion, des actions de sensibilisation au gaspillage alimentaire sont organisées à travers tout le territoire : récupération d’invendus, opérations « zéro gaspi » dans les cantines scolaires et d’entreprises, événements festifs dans les quartiers, ateliers cuisine de restes, sensibilisation aux bonnes pratiques, etc.

Parmi les autres mesures du Pacte figurent des formations dans les lycées agricoles et les écoles hôtelières, une campagne de communication sur la lutte contre le gaspillage ou encore le remplacement systématique de la mention DLUO (Date Limite d’Utilisation Optimale) par « À consommer de préférence avant… ». Pour connaitre l’ensemble des mesures du pacte, cliquez ici !

 

Le gaspillage alimentaire, c’est la responsabilité tous. Une lutte qui peut aussi être motivée par le fait que près de 50 % d’aliments sains sont gaspillés chaque année dans l’Union européenne, alors que 79 millions de citoyens vivent au-dessous du seuil de pauvreté et que 16 millions dépendent de l’aide alimentaire d’œuvres de charité. Avec un quart des aliments jetés, les 842 millions de personnes qui souffrent encore de la faim dans le monde pourraient être nourris...

 

CARRERAINETT

Interrogez-nous !

Devenez Fan!

Twittez avec nous!

Partenaires