A+ R A-

Des embouteillages qui valent de l’or !

Écrit par J.Maherou Créé le mardi 14 octobre 2014 09:18

On s’en doutait un peu, le prix des embouteillages est très élevé. Mais à quel point ? D’après une étude du fournisseur d'informations routières Inrix, ils coûteraient 17 milliards d'euros par an, soit plus que le trou de la Sécurité sociale !  Analysons l’addition plus que salée…

 

Pour évaluer le coût des bouchons, les experts de l’Inrix ont fait la somme des coûts directs comme le carburant, l’usure des véhicules et la perte productivité des entreprises (parce que le temps qu’on passe dans les embouteillages, c’est autant de temps de perdu à ne pas travailler…). Ils ont ensuite ajouté les coûts indirects comme la répercussion sur les prix des biens et services vendus par les entreprises.

Au total, la facture s’élèverait à 17 milliards d'euros par an en France - soit 46 millions d'euros par jour - alors que le déficit de la sécurité sociale était de 12,5 milliards l’année dernière.

Et cela ne risque pas de s’arranger puisque selon les prévisions, la facture atteindra 22 milliards d'euros en 2030, c’est-à-dire une augmentation de 30%. Cette augmentation s’explique par l’intensification significative du trafic routier à l'échelle nationale pendant les 15 prochaines années, mais aussi par la hausse du parc automobile qui comptera 35 millions de véhicules en 2030, contre 30,8 aujourd'hui.

En 2012, Inrix avait déjà estimé les coûts des embouteillages à 5,6 milliards d’euros par an, soit 623 euros pour chaque foyer se déplaçant en voiture ! Une facture qui a donc été revue à la hausse en seulement deux ans !

Selon Matt Simmons, directeur Europe d'Inrix, si nous ne réagissons pas dès maintenant, la saturation des axes routiers aura de très graves conséquences pour l'économie du pays, les entreprises et les citoyens. Mais ce n’est pas seulement l’économie qui va en pâtir. Les embouteillages sont à l’origine d’une pollution de l’air qui a de graves conséquences sur la santé et l’environnement. Pour preuve, selon l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS), en 2012, la pollution de l’air extérieure est responsable de 3,7 millions de décès dans le monde. En savoir plus.

Pour en savoir plus, vous pouvez consulter nos synthèses scientifiques sur l'air extérieur

Devenez Fan !

Twittez avec nous !