A+ R A-

Des produits hygiéniques aux pesticides

Écrit par J.Maherou Créé le vendredi 30 octobre 2015 09:48

Les menstruations, c’est déjà une période très désagréable pour les femmes, alors si en plus les produits hygiéniques contiennent des polluants, là c’est le pompon ! C'est ce que vient de montrer une étude : en Argentine, 85% des tampons et serviettes périodiques contiennent du glyphosate, un désherbant classé comme « probablement cancérigène ».

 

L’équipe de chercheurs argentins a analysé la composition de coton et de gaze contenus dans les serviettes, tampons et compresses stériles. Ils ont alors retrouvé des traces de glyphosate, un désherbant, dans 85 % des échantillons. Mais que vient faire le glyphosate dans des produits hygiéniques ? Il intervient en fait dans la production de la grande majorité du coton argentin. L’un des auteurs de cette étude, Medardo Avila Vazquez, explique « Dans ce pays, la majorité de la production de coton est transgénique et résistante au glyphosate. Elle est donc traitée quand le cocon est ouvert, de sorte que le glyphosate se condense et passe directement dans le produit ».

Le glyphosate, c’est le principe actif du célèbre Roundup, la marque star du groupe Monsanto. C’est un désherbant total non sélectif, c’est-à-dire qu’il détruit l'ensemble de la végétation. Utilisé massivement par les agriculteurs mais aussi par les « jardiniers du dimanche » à travers le monde, il suscite pourtant depuis quelques années des inquiétudes en raison de son éventuelle toxicité. Des études récentes ont en effet suggéré des risques de cancer et de troubles de la reproduction.

L’étude de Gilles Séralini, qui avait défrayé la chronique en 2012, avait montré que des souris exposées à du Roundup et des OGM développaient des tumeurs malignes très rapidement. En mars 2015, ce pesticide a été classé dans le groupe 2A « probablement cancérogène pour l’Homme » par le CIRC (Centre International de la Recherche sur le Cancer).

Alors mesdames, le mieux, c’est d’optez pour des protections féminines écologiques, dépourvus d’un maximum de polluants et si possible, contenant du coton « bio ».

Pour en savoir plus, vous pouvez consulter nos synthèses scientifiques sur la beauté

Devenez Fan !

Twittez avec nous !